Un nouveau cadran solaire sur le clocher de Saint-Paul !

L’ancien clocher de Saint-Paul détruit par la foudre en 1906 comportait sur la face sud un cadran solaire réalisé par Magni selon les écrits de François BLANC.

Patrimoine Le mardi 1 octobre 2019

Sur une proposition du maire, un nouveau cadran solaire a été peint la semaine dernière.

Il est l’œuvre de Jean DALLA PALMA et de Thierry JARDEL. Tous deux sont très connus dans les Alpes pour être intervenus dans plus d’une centaine d’églises ou pour restaurer des peintures.

L’ébauche a été proposée par Jean DALLA PALMA qui habite une grande partie de l’année sur Evian où il y a réalisé plusieurs trompes l’œil.

Thierry JARDEL est cadranier et gnomoniste. On lui doit les calculs qui permettent de planter le bâton vertical dont l’ombre indiquera l’heure sur le cadran.

En tenant compte de la longitude, de la position exacte du clocher et en étant en avance de vingt-six minutes par rapport au méridien de Greenwich, l’heure indiquée sur nos montres n’est pas l’heure solaire. Elle est en avance de deux heures en été et d’une heure en hiver.

Ainsi, quand l’ombre du cadran indique 12h, il sera 14h26 en été et 13h26 en hiver.

L’illustration représente le blason de Saint-Paul et la Dent d’Oche avec un encadrement qui rappelle les peintures de l’intérieur de l’église. Thierry JARDEL a su rehausser des teintes douces pour transcrire la sérénité des lieux et la qualité des paysages.

Le cadran solaire est le premier objet fabriqué par l’homme pour mesurer le temps. Il est considéré comme l’ancêtre de l’horloge.

Le métier de gnomoniste suit une charte qui date de 1582 et qui réglemente la fabrication des cadrans solaires. Thierry JARDEL fait partie des 26 professionnels qui font perdurer ce métier.

Dès 1839, l’état souhaite harmoniser les horaires de distribution du courrier dans le pays en suggérant aux maires de régler les horloges publiques sur l’heure des cadrans solaires.

Si la plupart des cadrans ont une inscription en latin, qui invite à regarder l’heure qui passe, le maire a proposé un message en patois savoyard adapté à la position de Saint-Paul : « Chaque matin, regarde la dent d’Oche, regarde le lac, remercie le créateur puis va travailler ! ».

Ce cadran solaire est situé sur le parcours patrimoine en cours de réalisation qui permettra aux petits comme aux grands de connaitre les grandes étapes de Saint-Paul !