Inondations

Travaux Le mardi 20 juillet 2021

1er épisode : Le ruisseau de la Sauge qui récolte les eaux du Fayet et longe la route du cimetière a pris une ampleur démesurée dans la nuit de lundi 12 à mardi 13 juillet : Il est sorti de son lit, a envahi la route pour se déverser au carrefour du cimetière…

Les eaux en furie se sont précipitées sur les immeubles des Sitelles abritant la maison médicale puis en plein centre sur la nouvelle construction de la Tour Cachée.

Les pompiers du Gavot aidés par la caserne d’Evian puis par le camion-pompe de Cluses ont travaillés toute la nuit et une grande partie de la journée pour sortir l’eau des garages…

Maintenant : une bonne vingtaine de véhicules (voitures, motos) étaient complétement recouvert d’eau pendant la nuit. Le maire, Bruno GILLET et les services techniques communaux ont œuvrés avec les engins pour éviter le pire et permettre la circulation. Les dégâts sont très importants : route coupée, constructions emportées, voirie mais aussi pour les particuliers privés d’ascenseurs, de garages, de caves où tous les objets familiers ont été abimés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une déclaration de l’état de catastrophe naturelle a été immédiatement transmise en Préfecture.

 

2ème épisode : Jeudi 15 juillet, à 22h, les pompiers annoncent un glissement de terrain sur la route entre Thollon et Maxilly. Les frontaliers habitués à cette route ont dû passer par St Paul.

Il a plu toute la nuit. Pas moins de 60 litres d’eau /m2 dans la journée de jeudi.

Le ruisseau de la sauge coulait à nouveau plus qu’à flot, menaçant la maison médicale.

Avec l’aide des voisins, les services municipaux et B. Gillet, maire de la commune, ont rapidement réagi en mettant des contreforts pour acheminer l’eau.

Il y a eu de nombreux appels et visites en mairie, notamment des habitants de chez Burquier, pour signaler une montée des eaux importante, menaçant une habitation. La mairie a créé en urgence un fossé pour palier au problème.

Un nouveau lac a vu le jour chez Burquier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas Rubin, désormais premier vice-président du Conseil départemental avec une vision générale sur les activités des différentes attributions, accompagné de Lionel Tardy, qui aura la charge de l'ensemble des routes et infrastructures du département : proximité, réactivité, compétences ...., très réactifs face à la situation, sont venus sur place constater l’ensemble des dégâts, aussi bien sur les routes que sur les habitations. Ils ont été stupéfaits par la hauteur de l’eau dans les garages. Ils apporteront tout leur soutien dans les prochaines semaines pour aider les communes touchées.

Leurs qualités nous laissent augurer une belle présence du Département dans les projets du plateau de Gavot !

 

 

Sur le même thème